Bookoccaz

Brûlée vive ( Souad )

Brûlée vive ( Souad )
 Cliquer sur la loupe pour voir le zoom 
Brûlée vive ( Souad )
Référence : 915056099
Brûlée vive ( Souad )

Le premier témoignage au monde d'une victime de " crime d'honneur ".
Souad a dix-sept ans, elle est amoureuse. Dans son village comme dans beaucoup d'autres, l'amour avant le mariage est synonyme de mort. " Déshonorée ", sa famille désigne son beau-frère pour exécuter la sentence.
Enfermée dans la chambre voisine, Souad a entendu la condamnation. Le lendemain, elle est en train de laver du linge dans la cour de sa maison. Son beau-frère approche, elle est terrifiée, il l'asperge d'essence, il craque une allumette, elle est brûlée vive.
Aux yeux de tous, cet homme est un héros. C'est ce que l'on appelle un " crime d'honneur ". Ce n'est en fait qu'un lâche assassinat. L'exécutant ne risque rien, il n'est presque jamais poursuivi, encore plus rarement condamné. Plus de cinq mille cas sont répertoriés chaque année dans le monde, bien d'autres ne sont jamais connus.
Atrocement brûlée, Souad a été sauvée par miracle. Elle a décidé de parler pour toutes celles qui aujourd'hui risquent leur vie. Pour dire au monde la barbarie de cette pratique. Elle le fait au péril de sa vie car l'atteinte à " l'honneur " de sa famille est imprescriptible.
Brûlée vive est un témoignage bouleversant, mais aussi un appel. Il faut briser le tabou du silence insupportable qui recouvre la mort de ces femmes. Victimes de la loi des hommes.

Broché: 246 pages
Editeur : Oh ! Éditions 2003
Langue : Français
Dimensions du produit: 24,1 x 15,5 x 2,3 cm
Produits disponibles : 0
Très bon état
Évaluation Excellent 5.0/5 - 1 commentaires Lire ou écrire un commentaire
Excellent 5/5  - 
Ce temoignage est boulversant. Il s'agit de la réalité brute d'un crime d'honneur rendue par la victime elle-même, sans analyse sociologique, sans analyse politique partisanne : c'est ce qui fait sa force.
Cette jeune fille a certes ete victime de barbares, je crois que le plus choquant est peut etre le comportement de la société qui l'entourait alors : ce comportement est rendu par les medecins, les infirmieres (personnes éduquées) qui laissent une jeune fille crever du fait du taboo représenté par le crime d'honneur.
On peut y reflechir sous tous les angles en invoquant toutes sortes de raisons pour "comprendre", cela ne se comprend pas. "Une capitulation est essentiellement une opération par laquelle on se met à expliquer au lieu d'agir." a écrit Péguy.
Alors la solution ne peut venir que de cette société elle-même, en espérant qu'elle regarde en face sa part d'ombre, la reconnaisse, et agisse.
Ajouter un commentaire
Note
Pseudo
Email (facultatif)
Commentaire
Copier lꞌimage
Guerres intimes
Guerres intimes
3.99
Très bon état
Paris: capitale du crime ( Frederic Dief
Paris: capitale du crime ( Frederic Dief
4.99
Très bon état
Une si jolie petite fille ( Gitta Sereny
Une si jolie petite fille ( Gitta Sereny
8.99
Comme neuf